Geek

L’État encourage l’utilisation des deux roues électriques

L’État français encourage la population à utiliser le vélo électrique pour se déplacer. Pour cela, il propose une subvention pouvant aller jusqu’à 400 euros afin d’aider chaque individu à acheter un vélo électrique. Cette mesure tend à protéger l’environnement et est valable jusqu’à fin janvier 2018. Elle concerne l’achat de vélo ainsi que la location de vélo électrique. Cette mesure sera désormais intégrée dans le Code de l’énergie et applicable dans toute la France.

Quels sont les moyens de transport touchés par cette subvention ?

Les véhicules bicycles et tricycles à pédales assistés sans batterie au plomb, les tricycles à moteurs électriques avec une puissance de moteur inférieure à 3kW et qui n’utilise pas de batterie au plomb vont bénéficier de cette subvention. Cette subvention sera valable pour l’achat ou la location de ces types de véhicules. D’autres moyens de transport comme le tricycle, le hoverbard ou les trottinettes pourront aussi bénéficier de cette subvention. Il faut dire que l’État cherche à inciter réellement chaque individu à se tourner vers un moyen de transport plus écologique en subventionnant l’achat ou la location d’un deux roues électrique.

Comment bénéficier de cette subvention

La subvention ne concerne que les individus majeurs, pour en bénéficier il faut donc être majeur et présenter la facture d’achat d’un de ces types de véhicules auprès d’une Agence de Services de Paiements. Il doit également fournir un relevé d’identité bancaire qui permettra à l’Agence de virer la subvention sur son compte. À noter que cette aide est non cumulable avec les autres aides apportées par d’autres collectivités publiques et qu’elle ne s’applique qu’une seule fois. L’indemnité kilométrique pourrait également faire l’objet de subvention et inciter les citoyens à acheter et utiliser les deux roues électriques et autre forme de transport non polluant afin de préserver l’environnement.

Autres articles à voir

Close