Geek

Des hackers chinois arrivent à craquer Google et Apple en moins d’une minute

On pensait que les Smartphones ainsi que les ordinateurs de grand constructeur comme Apple étaient difficilement violables et bien on avait tort. Des hackers chinois ont réussi à les pirater en moins de soixante secondes. Un bel exploit qui leur a valu une grosse récompense, mais également la reconnaissance des constructeurs qui ont pu mettre le doigt sur une faille et ainsi la réparer.

Google et Apple n’ont pas longtemps tenu

La démonstration de force des hackers chinois a mis les constructeurs Google et Apple au chaos. On peut dire que ceux-ci n’ont même pas tenus une minute face aux attaques des hackers chinois qui ont réussi à faire tomber le Pixel de Google en moins d’une minute. Pour cela, les hackers ont exploité une faille existante dans le Smartphone qui est le « zero day ».Ils ont pu récupérer d’innombrables informations, dont des données personnelles et des coordonnées bancaires. Pour cet exploit, ils ont pu gagner la somme de 120 000 dollars. D’autres hackers ont également pu hacker le navigateur web de Mac OS Sierra et détourner la sécurité de Safari. Pour ceux-là ils ont gagné la somme de 100 000 dollars. Ces deux exploits se sont faits en moins d’une minute, de quoi alerter les constructeurs de ces appareils.

Un concours stimulant pour les hackers et bénéfique pour les constructeurs

Le concours de PWnFest est bénéfique pour les hackers comme les constructeurs. Les hackers y trouvent un stimulant et peuvent y gagner beaucoup d’argent en seulement quelques secondes. Tandis que pour les constructeurs c’est un moyen sûr de connaître les failles de leur système et de les corriger rapidement. L’exploit des hackers chinois a donc aidé Google à trouver la faille dans son smartphone et celui-ci s’est rapidement mis au travail et a réparé la faille en seulement vingt-quatre heures.

Autres articles à voir

A voir également

Close
Close