Gaming

Interdiction du supercell Clash of Clans en Iran

Les gamers n’auront donc plus le droit de jouer au jeu Supercell Clash Of Clans. Selon les spécialistes, le jeu inciterait les jeunes à la violence, c’est pourquoi il serait désormais interdit d’y jouer en Iran. Les gamers de cette partie du globe n’auront désormais plus l’occasion d’y jouer puisque c’est le gouvernement lui-même qui a décidé d’interdire ce jeu. Une nouvelle qui n’enchante pas les fans de Clash Of Clans qui sont très nombreux en Iran.

Plus de Clash Of Clans pour les gamers iraniens

Clash Of Clans c’est fini en Iran, selon la chaîne de nouvelle BBC, le jeu serait désormais interdit. Une nouvelle qui n’enchante pas les fans, mais qui s’avère être réellement fondée puisque c’est le gouvernement lui-même qui l’a interdit. Le 27 décembre, la commission du gouvernement iranien a pris la décision de limiter l’accès des gamers au jeu de Supercell Clash of Clans. Une mesure qui est prise pour ne pas attiser la haine entre les différents groupes tribaux présents en Iran.

Une décision prise après les rapports des spécialistes

Rappelons que le jeu Supercell Clash Of Clans a eu énormément de succès et les gamers iraniens font partie de ceux qui adorent y jouer. Selon les statistiques, plus de 64 % de la population iranienne ayant un appareil mobile joueraient à Clash Of Clans. Un chiffre qui a alarmé les spécialistes qui ont décidé de tirer la sonnette d’alarme en interpellant le gouvernement à propos de ce sujet. Rapidement, celui-ci a décidé de prendre des mesures en limitant l’accès à ce jeu. Selon le gouvernement, l’Iran est un pays composé de diverses ethnies qui pourraient entrer en conflit par l’incitation du jeu Clash Of Clans auquel des milliers de jeunes y jouent.

Close