High-Tech

Jérusalem figure parmi les 30 premières cités du high-tech

Saviez-vous que Jérusalem compte actuellement pas moins de 500 startups ? Et pourtant c’est le cas. Elle figurerait parmi les 30 premières villes du high-tech.

Mass Challenge

Karen Berler est l’une de ces jeunes femmes qui veulent percer en tant que propriétaire de startup. Sa startupbasée à Jérusalem va ainsi créer une application pour mobile appelée Museloop, qui est en fait un jeu relié à des visites au musée. Karen Berler, âgée d’une trentaine d’années est l’une des finalistes choisies par Mass Challenge pour la mise en place d’un nouveau localà Jérusalem. À savoir que Mass Challenge est un accélérateur de startups qui vise à promouvoir les entrepreneurs débutants ayant un fort potentiel.
Récemment inauguré, le local en question a accueilli le 3 juillet 2016 quelques cinquantainesde jeunes entrepreneurs venus de l’Israël et des 4 coins du monde. Ces derniers y développeront leur projet pendant 4 mois.
Ce qui a stupéfait bon nombre d’observateurs, c’est le fait que Mass Challenge a implanté à Jérusalem plutôt qu’à Tel-Aviv. Il faut savoir que Tel-Aviv est actuellement considéré comme l’eldorado de la startup. D’après le responsable de l’agence israélienne de Mass Challenge, l’atmosphère à Jérusalem est propice à une implantation, c’est pourquoi l’accélérateur a opté pour Jérusalem.

Un renouveau

Il y a encore quelques années, Jérusalem ne comptait que quelques startups.À présent, un paysage nouveau est en train de se dessiner dans la ville sainte. Ainsi, selon Made in JLM, un groupement de volontaires prônant un nouvel écosystème à Jérusalem, il existe actuellement 500 startups ayant élit domicile. Selon les statistiques, on sait qu’en 2012 ces entreprises ont réalisé une levée de fonds de l’ordre de 55 millions de dollars. En 2015, ce chiffre a plus que quadruplé estimant les capitaux investis à 245 millions de dollars soit 220 millions d’euros.

Autres articles à voir

Close
Inline
Inline