High-Tech

IFA de Berlin : les objets connectés supplantent les mobiles

IFA ou Foire Internationale de l’Électronique grand public s’est déroulée à Berlin du 2 au 7 septembre 2016. Comme à l’accoutumée, les grandes marques du high-tech ont répondu présentes grâce à la présentation de nouveaux produits. Bien que les smartphones retiennent toujours l’attention du public pendant ce type d’événement, ce sont pourtant la réalité virtuelle et les objets connectés qui ont toutefois au centre de l’attention. L’année 2016 sera marquée par cet événement planétaire en raison de sa haute popularité. D’ailleurs, la venue de pas moins de 1400 exposants issus d’une quarantaine de nations témoigne de la bonne réputation acquise par ce genre de rendez-vous.

Des présentations sous haute surveillance

Lors de ce salon de Berlin, après que le géant coréen de la téléphonie Samsung ait fini la présentation de ses nouveaux produits, c’était au tour du chinois Huawei d’exposer les siens. La particularité de la présentation de cette marque réside dans le fait que sa conférence était sous haute sécurité. Ainsi, seul un public privilégié a pu bénéficier de l’exposition de la marque. Huawei va même jusqu’à attribuer à chaque personne un code QR permettant d’accéder à la salle de présentation.
TP-Links, un autre chinois a lui usé des mêmes moyens. Étant l’un des leaders dans le marché des routeurs Wi-fi, TP Links a souhaité cette fois dévoilée son nouveau modèle de smartphone.

Les objets connectés plus populaires

Les objets connectés ont décidément été plus populaires cette année. Ce sont les montres connectées qui se hissent à la 1replace en termes de retentissement. Samsung a ainsi pu présenter sa Samsung Gear S3, Asus a lui exposé son ZenWatch 3. Quant à Motorola, la firme a dévoilé sa Moto 360sous une nouvelle mouture.
La marque Fitbit a elle aussi présenté ses nouveaux bracelets Flex 2 et Charge 2.

Autres articles à voir

Close