Vivatech 2018 : Paris, capitale mondiale des start-up

L’édition 2018 du salon de l’innovation Vivatech a fermé ses portes dimanche. L’occasion de revenir sur un évènement qui a rassemblé pendant quatre jours plus de 80’000 visiteurs et 8’000 start-up du monde entier.

Inauguré jeudi en grande pompe par le président Emmanuel Macron, Vivatech 2018 a encore une fois rempli ses objectifs : permettre aux professionnels de la technologie et de l’innovation d’échanger et de partager leurs expériences, tout en allant à la rencontre du grand-public.

Ce double objectif s’est traduit cette année par la présence de 1’500 journalistes venus du monde entier pour découvrir les dernières tendances et innovations du secteur. La présence du fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, jeudi matin, a également contribué à l’effervescence qui a entouré cette édition.

Du côté des exposants, de nombreuses start-up venues se faire connaître ou en quête de financements. Une visibilité que recherchait la start-up française Corwave, qui a mis au point une pompe d’assistance cardiaque inspirée des queues de poisson qui réduit les problèmes et risques rencontrés par les modèles actuels de pompe d’’assistance cardiaque.

Dans un tout autre domaine, la start-up coréenne Wellve cherche des financements pour commercialiser un collier GPS pour chiens qui permet, outre la localisation de l’animal, de calculer tout au long de la journée ses dépenses énergétiques, et par conséquent ses besoins alimentaires quotidiens.

Mais les start-up ne sont pas les seules à avoir exposées à Vivatech 2018. De nombreuses multinationales ont profité de la plateforme du salon pour présenter les innovations les plus pointues de leurs laboratoires de recherche et développement et de leurs filiales dédiées aux nouvelles technologies.

C’est le cas de PMI Science, filiale du géant américain du tabac PMI, qui a tenu un stand pour présenter ses solutions alternatives à la cigarette : notamment les futurs modèles disruptifs du secteur du tabac, mais également les avancées de la recherche en matière de politique de réduction des risques dans les campagnes de santé publique.

Autre géant à chercher à se réinventer, Airbus, qui a présenté son prototype de voiture volante, conçue en partenariat avec Audi. Le concept : un drone géant et autonome qui peut se cliquer sur le capot d’une voiture pour voler depuis des aires de décollage et atterrissage prédéfinis.

Le succès de cette édition 2018 donne raison à l’un de ses fondateurs, le publicitaire Maurice Lévy, qui s’était donné pour objectif de placer « Paris sur la mappemonde du numérique ». Paris réussi pour le salon Vivatech, qui a su se faire une place dans l’écosystème de la tech mondiale.

Autres articles à voir

A voir également

Close
Close
Inline
Inline