High-Tech

Les plus grands échecs rencontrés par les produits high-tech

Comme tous les secteurs de l’industrie pouvant être confrontée à de grands problèmes, le monde du high-tech a eu lui aussi sa part de fiasco. Voici donc le top 4 des produits ayant marqué l’histoire de par leur flop.

L’informatique et les jeux

En 2006, la marque américaine Dell subit un revers à cause de la défaillance des batteries qui équipent ses PC portables. À part Dell, Toshiba, Apple, Lenovo et même IBM ont en égalementfait les frais. La seule mise en cause, Sony. En effet, toutes les batteries de la firme nippone ayant équipé les marques sus-citées ont toutes dû bénéficier d’un remplacement. Au total, 10 millions de batteries ont été remplacées.
En 2007, le géant Microsoft est lui aussi flanqué d’un gros souci en ce qui concerne ses consoles de jeu Xbox 360. De nombreux modèles sont touchés par le problème du « red ring of death » qui signifie que la console ne peut plus s’allumer. La firme de Bill Gates est forcée de prolonger la garantie, ce qui a coûté un milliard de dollars à l’entreprise américaine.

Les smartphones ne sont pas en reste

Toujours en 2007, l’ancien leader de la téléphonie mobile Nokia a lui aussi subi des soucis de batterie sur certains de ses modèles. En tout, 46 millions de batteries ont toutes présenté des défauts. Ces accus fabriqués par Matsushita Electric Industriel provoquaient la surchauffe des appareils et endommageaient parfois le circuit des terminaux.
En 2015, les hoverboardsprennent feu. Malgré son succès phénoménal, de nombreux modèles sont confrontés à une véritable épidémie d’explosion. Pas moins d’une dizaine d’incendies s’est même déclarée aux États-Unis. Une fois de plus, ce sont les batteries qui sont mises en cause. Cette fois-là, ce sont les lithiums-ion qui sont pointés du doigt. Plusieurs magasins américains ont depuis refusé de commercialiser l’hoverboard, peu importe leur marque.

Autres articles à voir

Close