Mobile

Le lien entre les téléphones portables et le cancer

Les téléphones mobiles font l’actualité à la suite de la publication des résultats d’une recherche américaine visant à déterminer si un certain type de rayonnement émis par ces dispositifs peut provoquer le cancer. D’ailleurs, cette étude a révélé qu’il y avait des preuves claires reliant les téléphones mobiles et le cancer.

Cependant, les études sur lesquelles sont basés ces reportages ont été menées chez des rats. De plus, les études ont également utilisé des doses de rayonnement beaucoup plus élevées que celles rencontrées dans le monde réel. Ainsi, il n’existe toujours pas de preuve convaincante que les téléphones portables provoquent le cancer chez les humains.

Voici les risques pour la santé suite à l’émission d’ondes électromagnétiques :

Qu’a fait l’étude ?

Des chercheurs du National Toxicology Program ont examiné les effets de l’exposition d’un petit nombre de rats à des rayonnements comme ceux  émis par les téléphones portables. Les rats ont été exposés à un rayonnement de radiofréquences intense dans tout le corps pendant 9 heures par jour pendant toute leur vie.

C’est bien au-delà de la durée à laquelle les gens seraient normalement exposés. Et la plupart des doses de radiations testées étaient bien supérieures à celles émises par les téléphones mobiles. Cependant, l’étude a démontré un lien entre ces rayonnements et le cancer. Cependant, cela signifie que ces résultats ne peuvent pas être traduits en dehors du laboratoire.

Ce qu’a montré l’étude

Aucun risque de cancer accru chez les rats exposés aux niveaux de rayonnement les plus bas et les plus réalistes. Les chercheurs ont toutefois constaté que les rats mâles exposés à des niveaux élevés de rayonnement étaient plus susceptibles de développer un type de tumeur cardiaque.

Cela n’a pas été vu chez les rats femelles, et les chercheurs n’ont pas pu expliquer la différence. Et malgré ce que ces études pourraient suggérer, elles ne peuvent pas exclure que l’augmentation du risque d’autres tumeurs au cerveau et aux glandes surrénales soit tout à fait due au hasard.

Autres articles à voir

Close
Inline
Inline