Mobile

Huawei teste son smartphone avec son propre système d’exploitation

Huawei Technologies Co Ltd teste un smartphone équipé de Hongmeng, son propre système d’exploitation. Cette technologie pourrait probablement être lancé d’ici la fin de l’année, a indiqué le média chinois Global Times.

La sortie d’un smartphone alimenté par Hongmeng marquerait une étape majeure pour le chinois Huawei, deuxième fabricant mondial de smartphones, alors que les actions du gouvernement américain menacent son accès au système d’exploitation Android de Google. L’appareil coûtera environ 288 dollars, a annoncé dimanche le Global Times, citant des sources anonymes. Cela placera l’appareil vers le segment bas de gamme du marché des smartphones.

Un système conçu pour les produits IoT

Les dirigeants de Huawei ont précédemment décrit Hongmeng comme un système d’exploitation conçu pour les produits IoT. Le mois dernier, la société a annoncé que les premiers appareils majeurs alimentés par Hongmeng seraient sa prochaine gamme de téléviseurs intelligents de marque Honor.

Voici l’annonce du système d’exploitation de Huawei en anglais :

Les dirigeants de l’entreprise ont publiquement minimisé la possibilité que le logiciel puisse alimenter un smartphone. La semaine dernière, lors d’un événement annonçant les résultats de la société pour le premier semestre de 2019, le président de Huawei, Liang Hua, a déclaré que la société préférait utiliser le système d’exploitation Android de Google pour ses appareils mobiles et faisait référence à Hongmeng dans le cadre de la stratégie à long terme de Huawei.

Une réaction à la décision de Trump

Huawei est au centre des tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Chine depuis le mois de mai, lorsque le président Donald Trump a placé la société sur une «liste d’entités» interdisant aux fournisseurs américains de vendre à la société.

Trump a indiqué que les sanctions seraient assouplies, même si de plus amples détails restent rares. Si les règles restent en vigueur, Huawei pourrait éventuellement perdre l’accès aux mises à jour régulières d’Android.

Autres articles à voir

Close
Inline
Inline