Web

Mettre en évidence le dark Web

Les événements violents aux Etats-Unis ont suscité des craintes et des inquiétudes autour du dark Web, mais les services qui le composent ne sont pas bien compris. Contrairement aux idées reçues, un seul dark Web n’existe pas. En effet, il s’agit d’un terme technique. Ce terme est généralement utilisé pour décrire des espaces les plus sombres du Web.

Depuis les débuts du Web, Internet a accueilli cet univers assez sombre. Toutefois, la plupart des gens ont du mal à faire la différence entre le Web et le Dark Web. Ceci est surtout lié aux évolutions technologiques.

Voici les sites issus du dark Web :

C’est quoi un dark Web

Selon la majorité des internautes, le dark web est uniquement un espace de vente d’armes et de drogues ou d’accès à diverses informations piratées. Les sites présents sur cet espace sont similaires à des sites normaux. En effet, les éditeurs fournissent des renseignements classiques concernant leur site.

D’ailleurs, on peut parfaitement y accéder depuis des navigateurs traditionnels comme Chrome ou encore Firefox. La différence réside surtout au niveau de leur accessibilité. Il faut en outre un programme pour pouvoir accéder à ces sites. Leur principale caractéristique est leur capacité à fournir un anonymat optimal pour les utilisateurs et les développeurs de sites.

Comment déterminer un dark Web ?

Pour reconnaître un site Web sur cet  espace, il faut vérifier leurs terminaisons. Très souvent, ils se terminent par « .i2p » ou « .onion ». Ainsi, lorsque vous voyez ce genre de termes sur un site, vous pourrez savoir qu’il s’agit d’une plateforme issue du dark Web.

Ce sont des signaux qui indiquent à des logiciels tels que Tor, I2P ou Freenet comment trouver des sites Web tout en préservant la confidentialité des identités des utilisateurs et des hôtes. Ces programmes ont début il y a quelques décennies. En 1999, l’informaticien irlandais Ian Clarke a créé Freenet en tant que système peer-to-peer permettant à l’ordinateur de distribuer divers types de données de manière décentralisée plutôt que la structure centralisée d’Internet traditionnel.

Autres articles à voir

Close
Inline
Inline